Archive pour 10 février, 2007

Le chocolat…

06damerosesjaunesa.gif 

sortilège d’amour…

«Heureux chocolat qui, après avoir couru le monde, à travers le sourire des femmes, trouve la mort dans un baiser savoureux et fondant de leur bouche.»
Anthèlme Brilliat-Savarin

Depuis l’origine, le cacao est porteur d’une image d’aphrodisiaque puissant. Si la réputation est supérieure à son efficacité réelle, reste que le chocolat contient des substances qui, antidépresseurs et dynamisantes, favorisent l’appétit et le tonus sexuel. La renommée aphrodisiaque du chocolat n’est plus à faire. Les Aztèques comme les plus grandes amoureuses – marquise de Pompadour, comtesse du Barry, et autres courtisanes – lui donnaient un rôle majeur pour exciter les sens.

Complément affectif grâce à ses vertus antistress et antidépressives, le chocolat serait en effet, pour certains, un véritable aphrodisiaque, à cause notamment du phényléthylamine. Cette substance, conjuguée à la caféine, à la théobromine et aux méthylpyrasines (acides aminés), stimule certaines zones du cerveau comme le fond les amphétamines.

D’où ses pouvoirs «amoureux» connus depuis la nuit des temps : l’empereur aztèque Moctezuma en buvait cinquante tasses par jour ! Tout spécialement avant d’aller honorer les femmes de son harem.

Les Aztèques
Dès la période aztèque, le chocolat a la réputation d’être un aphrodisiaque et un excitant sexuel. Pour cette raison, l’empereur Moctezuma en buvait jusqu’à 50 tasses par jour, en particulier lorsqu’il allait visiter les femmes de son harem. Il faut dire que le chocolat à la mode aztèque était très fortement épicé (piment, poivre et clou de girofle), se transformant ainsi en tonique sexuel.

Le chocolat des courtisans
La grande période des courtisanes, du 17 et 18ème siècle, donne ses lettres de noblesse au chocolat. Mme de Pompadour, la comtesse du Barry en font grande consommation. Elles pensent ainsi fouetter le sang et les ardeurs. Mais la prise des chocolats excite autant l’imagination que les fantasmes du corps. A l’époque, le cacao exalte un fumet d’exotisme et d’aventure propre à l’imaginaire amoureux.

L’écrivain Savarin utilisait le chocolat avec de l’ambre pour renforcer ses vertus aphrodisiaques.

Il rôde néanmoins une superstition autour du breuvage. La marquise de Sévigné lui attribue des propriétés ténébreuses : elle écrit à sa fille en Octobre 1671 : «La marquise de Coetlogen pris tant de chocolat étant grosse qu’elle accoucha d’un petit garçon noir comme le diable, qui mourut».

Dès 1621, le théologien allemand Rausch publiait à Vienne une Disputatio dénonçant le chocolat comme la cause d’un embrasement des passions.

 Les femmes :
Elles sont folles des chocolats fourrés.

 Les hommes :
Ils aiment le chocolat noir, le fort, l’amer, à grignoter avec le café ou devant la télé.

Le filtre d’amour guatémaltèque 1. Faites chauffer 2 gousses de vanille pendant 10 mn dans 1 litre de lait. Retirez les gousses, les pressez pour en extraire tout le suc et les grattez pour conserver les petites graines.
2. Ajoutez alors 2 cuil. à soupe de cacao pur et délayez avec ¼ de litre d’eau tiède. Ajoutez le lait chaud en remuant bien, puis 2 cuil à soupe de miel, et autant de sucre roux en poudre.
3. Incorporez en fouettant ½ cuillère à thé de poivre de Cayenne ou de tabasco, 1 pincée de sel, 1 verre de rhum ou de tequila.
Boire bien chaud ou très froid.

06damerosesjaunesa.gif


 

Citations d’amour.

ligne04.gif 

« Il ne sert à rien d’éprouver les plus beaux sentiments
si l’on ne parvient pas à les communiquer. »


ZWEIG Stefan, Clarissa

« La passion est un ébranlement de l’âme
opposé à la droite raison et contre nature. »

ZENON de Cittium cité par Cicéron

Amoureux incompris torture de jour comme de nuit.

Paul Carvel

L’amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. L’amour est une bataille. l’amour est une guerrel’amour grandit.

James Baldwin

Le monde est né de l’amour, il est soutenu par l’amour, il va vers l’amour et il entre dans l’amour.

Saint François de Sales

Il y a deux sortes d’amour : l’amour insatisfait, qui vous rend odieux, et l’amour satisfait, qui vous rend idiot.

Colette

 La vie et l’amour sont la même chose. Quand il n’y a pas d’amour, il n’y a pas de vie.

Roch Carrier

L’homme commence par aimer l’amour et finit par aimer une femme. La femme commence par aimer un homme et finit par aimer l’amour.

Remy de Gourmont

Le flirt est l’aquarelle de l’amour.

Paul Bourget

Il faut tant, et tant de larmes Pour avoir le droit d’aimer.

Edith Piaf

ligne04.gif

Calogero.

cal0409.jpg

Aime moi encore

Là tes cheveux qui me frôlent,
Mon visage sur ton épaule,
Donne moi de ta chaleur,
Contre ta peau sur ton cœur,
Toi si fragile et si belle,
Emmène moi sous ton aile,
Je veux que tu me protège,
Des mauvais sorts, des sortilèges,
Tous nos démons nos délires,
Pour le meilleur et même pour le pire,
Le pire….Je n’en ai pas peur,
Je deviens fou je deviens fort,
Je suis déjà sourd j’en veux encore,
Encore, que tu m’aimes encore,
Comme un animal blessé,
Lèche moi le bout du nez,
De mes cauchemars, de mes rêves,
Réveille moi du bout des lèvres,
Sans le savoir d’un sourire,
Tu me touches, je te désire,
Là ton ventre qui palpite,
Sur des vagues d’eau bénite,
Tous nos démons nos délires
Pour le meilleur et même pour le pire,
Le pire….Je n’en ai pas peur,
Je deviens fou je deviens fort,
Je suis déjà sourd j’en veux encore,
Encore, que tu m’aimes encore,

Tous nos démons nos délires
Pour le meilleur et même pour le pire,
Le pire….Je n’en ai pas peur,
Je deviens fou je deviens fort,
Je suis déjà sourd j’en veux encore,
Encore, que tu m’aimes encore

Dire 

Dire…
Même écrire
Raconter
Est-ce qu’il faudrait ne jamais
rien garder…

Dire…
Même le pire
Avouer
Nos fautes en sont-elles pardonnées
après
Quand on dit la vérité
Et qui sait…
Si les mots pouvaient tout arranger
Les bleus, les traces
Du temps passé

Dire que tu ne m’as jamais rien dit…
Moi j’ai préféré n’jamais rien savoir
Pour toujours y croire, oh..

Dis que tu ne m’as jamais rien fait…
Mais toutes tes larmes,
Et tous les regrets
Me suffiraient pour t’aimer

Vivre…
Ce qu’on doit vivre
Affronter
C’qu’on a jamais envie d’entendre,
On sait…

Suivre
sa dérive
Préserver…
Ce qu’il reste d’amour et qui était
La seule histoire à suivre
Et qui sait
Si la fièvre pouvait nous rapprocher
Dans nos silences et nos excès

Dire que tu ne m’as jamais rien dit…
J’aurais préféré toujours te garder
Même jusqu’à saigner
Dire que je ne t’ai jamais rien fait…
Et toutes mes larmes
Et tous mes regrets
Ne suffiront pour t’aimer
Toutes mes larmes
Tous mes regrets
Ne suffiront…

Si seulement je pouvais lui manquer

Il suffirait simplement
Qu’il m’appelle
Qu’il m’appelle
D’où vient ma vie
Certainement pas du ciel
Lui raconter mon enfance
Son absence
Tous les jours
Comment briser le silence
Qui l’entoure

Aussi vrai que de loin
Je lui parle
J’apprends tout seul
A faire mes armes
Aussi vrai qu’ j’arrête pas
D’y penser
Si seulement
Je pouvais lui manquer

Est ce qu’il va me faire un signe
Manquer d’amour
N’est ce pas un crime
J’ai qu’une prière à lui adresser
Si seulement
Je pouvais lui manquer

Je vous dirais simplement
Qu’à part ça
Tout va bien
A part d’un père
Je ne manque de rien
Je vis dans un autre monde
Je m’accroche tous les jours
Je briserai le silence
Qui m’entoure

Aussi vrai que de loin
Je lui parle
J’apprends tout seul
A faire mes armes
Aussi vrai qu’ j’arrête pas
D’y penser
Si seulement
Je pouvais lui manquer

Est ce qu’il va me faire un signe
Manquer d’amour
N’est ce pas un crime
J’ai qu’une prière à lui adresser
Si seulement
Je pouvais lui manquer

Pomme C

J’ai son image
J’ai son e-mail
Son coeur au bout du clavier

J’ai son visage
Et l’envie d’elle
Sans jamais l’avoir touchée

Dois-je sauver
Ou bien abandonner ?

Pomme, c’est un homme et une femme
Et c’est tout un programme
Un ciel artificiel
Pomme, qui m’allume et qui me quitte
On s’aime trop vite
Nos vies c’est le virtuel

Elle m’écrit
Mais mon écran
formate les sentiments

Mais j’imagine qu’une machine
Ne peut que faire semblant
Ma déesse, elle,
N’est pas vraiment réelle

Pomme, c’est un homme et une femme
Et c’est tout un programme
Un ciel artificiel
Pomme, qui m’allume et qui me quitte
On s’aime trop vite
C’est le vi- c’est le virtuel

Un peu d’amour, copié-collé
Un peu d’amour, pomme C
Un peu d’amour téléchargé
Un peu d’amour à sauver, à sauver
Mais l’amour n’est pas virtuel.

Pomme, c’est un homme et une femme
Et c’est tout un programme
Un ciel artificiel
Pomme, qui m’allume et qui me quitte
On s’aime trop vite
C’est le vi- c’est le virtuel

Dois-je sauver
Ou bien dois-je abandonner ?

Citations d’amour.

rad05f8d.gif

 

La vie est un sommeil, l’amour en est le rêve, et vous aurez vécu, si vous avez aimé.

Alfred de Musset

L’amour, c’est quand l’envie vous prend qu’on ait envie de vous.

Henri de Toulouse-Lautrec

Aimer, c’est n’avoir plus droit au soleil de tout le monde. On a le sien.

Marcel Jouhandeau

L’amour qui naît subitement est le plus long à guérir.

Jean de La Bruyère

L’amour est la poésie des sens.

Honoré de Balzac

Le secret du bonheur en amour, ce n’est pas d’être aveugle mais de savoir fermer les yeux quand il le faut.

Simone Signoret

rad05f8d.gif

La Rose Rouge

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...