Archive pour 7 mars, 2007

Poèmes les mamans.

fleurs164.gif

Ma maman

Quand j’étais petite, je ne savais pas manger,

Ma maman m’a appris

Et depuis, je dévore, je dévore sans arrêt.

Quand j’étais petite, je ne savais pas parler,

Ma maman m’a appris

Et depuis, je bavarde, je bavarde sans arrêt.

Quand j’étais petite, je ne savais pas marcher,

Ma maman m’a appris

Et depuis, je gambade, je gambade sans arrêt.

Quand j’étais petite, je ne savais pas chanter,

Ma maman m’a appris

Et depuis, je chantonne, je chantonne, sans arrêt.

Quand j’étais petite, je ne savais pas aimer,

Ma maman m’a appris

et depuis, je l’embrasse, je l’embrasse sans arrêt.

(Auteur inconnu)

fleurs202.gif

La merveille

Ma vie est un enchantement

Quand je m’endors,

Quand je m’éveille,

Ou quand je joue,

A tout moment,

Une fée douce me surveille

Et m’entoure de soins charmants

Cette merveille :

C’est ma maman !

(Auteur inconnu)

fleurs164.gif

Tout peut s’user

Tout peut s’user

mais moi, je connais quelque chose

qui ne s’use jamais

c’est la joue de maman

qui reçoit les baisers

de son petit enfant.

Bonne fête maman !

(A. Got)

fleurs202.gif

Pour ma mère

Il y a plus de fleurs,

Pour ma mère, en mon coeur,

Que dans tous les vergers

Pour ma mère, en mon coeur,

Que dans le monde entier

Et bien plus de baisers

Pour ma mère, en mon coeur

Qu’on en pourrait donner.

(Maurice Carême)

fleurs164.gif

Ouvre grand ta fenêtre Maman !

Ouvre grand ta fenêtre Maman

Ouvre grand

Chut !

Écoute le vent

Qui te porte un poème

Des milliers de « je t’aime »

Chut !

Écoute le vent

Comme un jour de printemps

Il t’apporte un baiser

Celui de ton enfant

Bonne fête Maman !

(Auteur inconnu)

fleurs202.gif

Des milliers de coquillages

Des milliers de coquillages sur la plage

Des milliers de fleurs dans les champs

Des milliers d’oiseaux dans le ciel

Mais seulement, seulement UNE maman !

(Auteur inconnu)

Maman farine, dans la cuisine,

Maman histoires, quand vient le soir,

Maman bisous, quand tout est doux,

Maman tambour, les mauvais jours

Maman championne du téléphone

Maman régime et cours de gym

Ma maman à moi

Tu es tout à la fois et

Je t’aime comme ça

(Auteur inconnu)

fleurs164.gif

Julien Fedronic envoie cette poésie :

Chère Maman, je t’aime

Peut-être que je ne te le dis pas souvent

Mais au fond de moi, je le pense chaque jour,

Car tu es celle qui m’as fait naître et qui me caresse avant de dormir

Simplement, je veux te donner 365 bisous.

fleurs202.gif

La Rose Rouge

Citations, les mamans.

animation1fleur4od.gif

Quand maman rigole. On oublie qu’on a faim. Que c’est l’heure de l’école.

William Sheller

L’amour d’une maman, c’est la conviction que ses poussins sont des cygnes; ce qui est la meilleure façon de donner du moral à des enfants qui sont convaincus d’être de vilains petits canards.

Pam Brown

Ma Maman est une Maman Comme toutes les Mamans Mais voilà c’est c’est la mienne

 Mick Micheyl

Maman tu es la plus belle du monde Car tant d’amour inonde tes jolis yeux.

 Henri Salvador

Une maman formidable donne toujours une grand-mère exceptionnelle.

Jean Gastaldi

Aucune mère n’est dupe quand on joue faux.

 Pam Brown

Maman, est-ce que j’ai quelque chose à moi qui ne soit pas à vous ?

 Émile Zola

Rien ne vaut une douce maman.

Léon Tolstoï

Les mamans, ça pardonne toujours ; c’est venu au monde pour ça.

 Alexandre Dumas

Une mère ne meurt jamais car on l’appellera toujours « maman ».

 André Lévy

Les mères sont les seules à dire la vérité même quand ça fait mal.

 Pam Brown

A une maman on ne ment pas. Elle lit notre âme comme en elle-même.

Jean Gastaldi  

La Rose Rouge

L’origine de la fête des mères.

 

 

fetemeres.jpg

 

L’origine de la fête des mères

Des traces dans les temps anciens

Dans la Grèce antique au printemps, on fêtait Rhéa, la mère des divinités. Cybèle serait la première mère célébrée, d’abord en Phénicie et par la suite dans tout l’empire romain. Les célébrations avaient lieu à la mi-mars et s’étendaient sur 13 jours.

Cinq siècles avant JC, les romains fêtaient les « Matraliae » (du latin Mater, mère). Cette fête était célébrée en l’honneur de Mater Matuta, la déesse de l’aube et de l’enfantement et avait lieu le 11 juin, au moment où l’on approche du solstice d’été et où les jours sont les plus longs. La religion a peu à peu fait disparaître ce culte païen.

Date de la fête des mères

La fête des mères fait partie de ces fêtes mobiles – comme Pâques – dont la date change à tous les ans. En France, elle est fixée au dernier dimanche de mai, sauf si celui-ci est le dimanche de Pentecôte. Dans ce cas, la Fête des mères est reportée au premier dimanche de juin. Tandis qu’en Amérique on fête toujours les mamans le deuxième dimanche de mai.

Quelques dates importantes pour la Fête des mamans

- En Angleterre, c’est au XVIe siècle que les anglais ont instauré un dimanche de fête des mères.

 En France, c’est Napoléon qui décida en 1806 de la création de cette fête.

En 1897, L’Alliance Nationale française contre la dépopulation envisageât de fêter les familles nombreuses. Des célébrations s’organisèrent un peu partout, à des dates très différentes les unes des autres, ce qui s’appelait la ‘’Fête des Enfants’’. On fêtait plus le fruit de l’union, l’enfant, que la mère qui l’avait mis au monde.

La première Fête des mères -alors appelée « Journée des Mères »- fut célébrée la première fois le 16 juin 1918, à Lyon sur l’initiative du colonel de la Croix-Laval. Une remise de prix eut lieu et plusieurs familles reçurent des récompenses, dont l’une offerte par le Président de la République.

 En 1919, en pleine première guerre mondiale, une « Journée des Mères de Familles Nombreuses » est fixée au 15 août, jour de l’Assomption de Marie, mère de Jésus.

À Paris, en 1920, on organise une fête au Trocadéro sous la présidence du ministre de la Prévoyance sociale d’alors, M. Berton. Un défilé des familles les plus méritantes est organisé. Une médaille d’or de la famille française est décernée par le ministre à Marcelle Comblet-Sue, à une mère de 13 enfants. À la suite du vœu émis par le Conseil supérieur de la natalité tendant à voir instituer en France une fête en l’honneur de la mère de famille, le gouvernement décide alors de célébrer chaque année la  »Journée des mères ».

24 mai 1950 : Instituée par la loi du 24-5 : art. 17 du Code de la famille et de l’aide sociale, signée par le Président de la République Vincent Auriol, la Fête des mères est enfin une fête officielle ;  »La République française rend officiellement hommage, chaque année, aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la fête des mères. Le ministère de la Santé publique et de la Population est chargé, avec le concours de l’Union nationale des associations familiales, de son organisation. »Date : fixée au dernier dimanche de mai (si elle tombe le jour de la Pentecôte, déplacée le 1er dimanche de juin). »

Deux histoires pour l’origine de la fête des mères

L’origine de la célébration de la fête des mères tel qu’on la connaît aujourd’hui vient des États-Unis

1- Abandonnée pendant plusieurs siècles, c’est en 1872 aux USA, que l’auteur Julia Ward Howe écrit les paroles de l’hymne de la bataille du Jour de la République, pour célébrer la paix. Elle organise alors chaque année une journée des mères à Boston. C’est elle qui la première suggère que les États-Unis consacre un jour pour honorer les mères, mais personne ne prend au sérieux son initiative, et ce n’est qu’en 1907 que les choses bougent.

2- Ayant perdu sa mère le deuxième dimanche du mois de mai 1907, une institutrice nommée Anna M. Jarvis et vivant en Virginie de l’ouest, entreprend une démarche auprès des autorités de son état, afin de célébrer un service religieux en l’honneur de toutes les mamans, lors du second dimanche du mois, jour de l’anniversaire du décès de sa mère. L’année suivante, la première Fête des Mères est célébrée à Grafton, lieu de naissance d’Anna. Par la suite l’usage s’implante rapidement dans tout l’état de la Virginie. En 1914, Woodrow Wilson, alors président des États-Unis, institue le second dimanche de mai comme journée de fête officielle en l’honneur de toutes les mamans.

C’est en 1917, pendant la première Guerre mondiale, que les soldats américains propagent ce « Mothers Day » en Europe.

Coutumes de la fête des mères dans les pays orientaux

Au Vietnam
Les vietnamiens célèbrent leur maman lors de la fête du Vu Lan au 15ème jour du 7ème mois lunaire. (8 août du calendrier solaire)

En chine
Les chinois fêtent leur mère seulement jusqu’à 35 ans. La fête est réservée aux jeunes générations et n’est pas inscrite au calendrier officiel chinois.

Au japon
Les Japonais célèbrent la fête des mères appellée  »haha no hi » le deuxième dimanche de mai. Traditionnellement, au Japon, les enfants offrent des oeillets à leur mère.

Bonne fête maman! en plusieurs langues

Anglais : Happy mother’s day
Allemand : Herzliche grüsse zum mutertag
Autrichien : Frohes fest mutti
Espagnol : Félicidades mama
Finnois : Onnea äitienpäivänä
Hebreux : Yom Haem
Hongrois : Boldog anyák Nápját
Indonésien : Selemat (hari) ulsang tahun Ibou

Italien : Buona festa mamma
Malais : selamat hari ibu
Néerlandais : Gelelicituud
Norvégien : Gratulerer med morsdagen !
Polonais : Wszytkiego nadjlpszego mamo
Portugais : Boa mamã
Russe : C npazgHuKou, uaua !
Slovène : Vesel Dan Zena
Suédois : Grattis på Mors dag !
Turc : Iyi bayramlar anne

fetemeres.jpg

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...