Archive pour 24 avril, 2007

Un partage refusé

506125.jpg

Depuis des semaines, mon cœur battait
En attendant fébrilement de partager
Enfin quelques jours de félicité
Avec cet homme qui est mon aimé.

Je le savais perturbé depuis un moment
Mais je pensais l’espace d’un instant
Lui faire oublier pour un temps ses tourments
Ou même les partager simplement.

Dans ma grande naïveté, je croyais bêtement
Que l’amour amenait l’autre à être confiant
Et qu’ainsi le partage était sous jacent
Partage des douceurs comme des égarements.

Je suis ce soir emplie d’une grande tristesse
Car mon amour n’a pas su, quelle détresse
Lui faire en toute quiétude montrer ses faiblesses
Car j’aurais su les respecter avec tact et finesse

Il semble que je n’ai pas mérité cette confiance
De savoir avec pudeur écouter ses confidences
Sans jamais prendre partie ou défense
Juste en le gratifiant de ma douce présence.

Je suis, ce soir, découragée, décontenancée
Car je croyais que l’amour c’était tout partager
Et me voilà exclue au moment où plus que jamais
Je croyais qu’enfin un couple était né.

Isabelle CASSOU

Une caresse

illx19il.jpg

Une caresse a mille facettes
Une caresse se fait coquette
Elle est la douceur d’une main
Elle est la chaleur d’un demain.

Une caresse n’est que tendresse
Une caresse jamais ne blesse
Elle est le velouté d’un doigt
Elle est le charme d’une voix.

Une caresse est légère telle une plume
Une caresse se déguste parfois se hume
Elle est ferme et pourtant aérienne
Elle est mienne et devient tienne.

Une caresse n’est qu’onctuosité
Une caresse est toute en virtuosité
Elle est si humble, pleine d’égard
Elle est l’aménité d’un regard.

Une caresse est un suave murmure
Une caresse a l’acidulé d’une mûre
Elle est le goût intime d’une peau
Elle est l’égarement d’un radeau.

Une caresse est une sucrerie frivole
Une caresse est une tendre obole
Elle est le souffle d’une bouche
Elle est la fraîcheur d’une douche.

Une caresse se décline sans fin
Une caresse se déguste sans faim
Elle est de l’amour le langage
Elle est le fossoyeur des barrages.

Je te les offre ces moelleuses caresses
Que ton corps s’abandonne et paresse
Quand mes mains sur lui vagabondent
Afin que de sensations ton esprit s’inonde.

Une caresse est un exquis effleurement
Une caresse est le ralliement des amants
Elle est le pouvoir d’arrêter le temps
Elle est un envol pour le firmament.

Isabelle CASSOU

Le mal-être.

lindastarslauren20k20cannon.jpg

Enfermée entre quatre murs de couleur bleue,
Je m’évade dans l’écriture et le dessin,
Je voyage entre la terre et le ciel bleu,
Je me crée un univers où tout va si bien…
Mais le soir venu, une autre vie veut de moi,
C’est une autre vie que mon monde sécurisant,
Une confrontation entre le monde et moi,
Un univers où je me fonds dans les gens.
Mais la peur, la panique et même la terreur
Viennent incontrôlablement dans tout mon être,
Me tétanisant jusqu’au fond de mon coeur,
Faisant de moi, une femme pleine de mal-être…
Paralysée par ce sentiment, je veux fuir,
Mon corps veut quitter cet univers effrayant,
Mes membres m’emportent, me font courir
Loin de cette foule, vers un endroit sécurisant…

Valérie S. (Art et Poèmes) novembre 2001

La comédie de la vie

unfinished.jpg

Ecrasée par les douleurs et les peines,
Son âme pleure et son coeur saigne.
Mais que doit-elle faire,
Pour survivre dans cet enfer ?

Perdue dans ce monde féroce,
Elle trouve encore la force
Chaque jour, de se mettre en scène
Et de jouer son rôle de comédienne…

A-t-elle vraiment le choix aujourd’hui…
Dans ce monde où règne l’hypocrisie…
Où sont la gentillesse et la sensibilité ?
Tout ce qui fait sa personnalité…

La comédie de cette vie…
Le drame de ses nuits…
Elle ne peut faire voir ses faiblesses
Mais seule, elle montre sa détresse…

Valérie S. (Art et Poèmes) decembre 2005

Citation, la vie

animation31.gif

 

 

caroleparchemin1.gif

http://chezva2ind.com/1recettedubonheur.htm

12

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...