L’onde de la rivière

riviere.jpg

L’onde de la rivière
Au corps de femme
Jette quelques éclats
D’une matinale prière
Un souffle de flammes
En ses bords plats

L’onde de la rivière
En sa poitrine sinueuse
Joue de l’eau vive
En précieuse matière
De nacre amoureuse
Au ciel des Maldives

L’onde de la rivière
éclaire le regard absent
De la lune en son sein
Silence des lèvres de pierre
Quelques graines du temps
D’un menu larcin

L’onde de la rivière
Court sur un velours de nuit
Dans la mémoire du poète
Et au travers du mystère
Comme une aile qui s’enfuit
Le poème prend corps et tête.
Jean-Marie LEFEVRE

 


Répondre

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...