Ton coeur où j’ai cueilli l’amour

am7.gif

Ton cœur où j’ai cueilli l’amour
Autrefois
Souviens-toi
De l’odeur des nuits et ce lourd
Battement
De nos sangs

Les saisons confondues en toi
Ont été
Ma beauté
La floraison drue de ma joie
Le bon pain
Des demains

Tes yeux où j’ai perdu les miens
Corps et biens
Ne dis rien
Ecoute ces heures heureuses
O semeuse
Gaspilleuse !

Dis-moi quand me r’aimeras-tu
Dans ton lit
Paradis
Où gît encor mon cœur battu
Par les fouets
De mes souhaits

Dans mes cheveux le clair-argent
A posé
Sa rosée
Viens ! Avant que meure le chant
Du dernier fleur
De bonheur.

Maryse GEVAUDAN

 


Un commentaire

Répondre

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...