Archive pour avril, 2007

L’onde de la rivière

riviere.jpg

L’onde de la rivière
Au corps de femme
Jette quelques éclats
D’une matinale prière
Un souffle de flammes
En ses bords plats

L’onde de la rivière
En sa poitrine sinueuse
Joue de l’eau vive
En précieuse matière
De nacre amoureuse
Au ciel des Maldives

L’onde de la rivière
éclaire le regard absent
De la lune en son sein
Silence des lèvres de pierre
Quelques graines du temps
D’un menu larcin

L’onde de la rivière
Court sur un velours de nuit
Dans la mémoire du poète
Et au travers du mystère
Comme une aile qui s’enfuit
Le poème prend corps et tête.
Jean-Marie LEFEVRE

Le Rêve

S’il est bien un domaine où personne n’échappe, c’est bien celui du rêve. En effet il est prouvé scientifiquement qu’un être humain ne rêvant pas pendant trois jours meurt ! Pourtant certaines personnes sont persuadées de ne jamais rêver… Beaucoup de choses ont été dites sur les rêves, l’art de dormir, l’interprétation etc… Il serait bon avant d’aller plus loin de donner quelques explications.

Le rêve et la pulsion !

Le rêve répond à une pulsion de mort, il n’est pas simplement le prolongement du sommeil mais un autre état de la conscience. Une déconnexion du contact à la réalité où la pulsion s’exprime. Ce domaine est beaucoup étudié par les chercheurs, médecins et autres, en effet le trouble du sommeil, les «nuits agitées» ont des incidences qui peuvent se révéler graves sur le psychisme de l’individu au quotidien.Aussi nombres d’études et de travaux ont été réalisés sur les animaux comme sur les humains. Je n’ai pas vocation ici à faire de la théorie scientifique et tenterai de simplifier au maximum.

A commencer par le nombre de rêve par nuit : là, il n’y a pas unanimité si ce n’est que cela se compte en plusieurs dizaines alors qu’au réveil, l’individu s’en souvient de zéro à trois en moyenne. Puis la durée de celui-ci. Lorsqu’on se remémorre un rêve, bien souvent il s’agit d’une histoire qui racontée peut prendre plusieurs minutes. Pourtant le laps de temps qui s’écoule réellement n’est que de quelques millième voire dizième de seconde. Un exemple serait peut être plus significatif.

Le rêve prolongement de la réalité !

Des travaux ont été effectués sur des hommes et femmes afin d’analyser leur comportement et le mécanisme du rêve. Un homme est dans son lit, il dort… On lui jette de l’eau au visage, il se réveille brutalement, on lui demande de raconter son rêve. S’en suit alors un long récit de week-end à la campagne avec plein d’amis, un repas, des dialogues, quelques événements, le tout se finissant au bout de quelques minutes par un plongeon dans la piscine. Visiblement, vu la cohérence du rêve, ce n’est pas celui-ci qui a évolué vers un rapport avec la réalité et un «liant» à l’eau mais plutôt l’eau jetée au visage qui a induit totalement ce rêve. Autrement dit entre le moment où l’eau a touché l’individu et la perception consciente de ce qui se passait, il s’est peut être passé seulement un millième de seconde. Il s’agit en fait d’une forme de réflexe : courant électrique qui traverse le corps puis analyse du cerveau pour la compréhension de l’événement. Il en va de même pour une douleur, aussi minime soit le temps pour «réaliser» ce qui se passe, il existe néanmoins. La durée de la prise de conscience d’eau dans notre exemple a suffit à générer un rêve construit s’étalant dans la durée. Un autre exemple vient confirmer ceci : un homme dort, on laisse tomber à la base de son coup une tringle à rideau, il se réveille et raconte. L’histoire se déroule pendant la révolution française, le récit dure plusieurs minutes et se termine sur la guillotine comme on aurait pu deviner.

La durée du rêve est donc consciemment imperceptible, ce qui est explique d’une part «le rêve éveillé», le moment d’absence en journée. D’autre part, à ceux qui ne rêvent jamais et ne sont pourtant pas «morts», il y a rêve sans forcément cosncience du rêve, il y a rêve sans forcément sommeil au sens traditionnel du terme.

Une autre expérience, plus amusante celle-là a consisté à démontrer scientifiquement que les animaux rêvaient. Ceux qui possèdent des animaux de compagnie ont du s’apercevoir de ce phénomène. Des capteurs ont été posés sur des chats pour aller plus loin dans la recherche. A quoi peut donc rêver un chat. Pour l’être humain cela est simple (quoique non mais nous verrons pourquoi plus bas), il lui est possible de le raconter. L’animal lui, ne peut nous raconter ce dont il a rêvé. Ces capteurs ont étudié le comportement du chat durant la journée, les réactions cérébrales lorsqu’il mangeait, courait, avait peur, jouait etc… permettant «d’imprimer» des graphiques bien spécifiques à chaque événement. Pendant le sommeil du chat qui, c’est connu, dort en moyenne 18 heures par jour, l’expérience s’est poursuivie, imprimant également des courbes, résultat : le chat rêve… de la souris ! En effet la courbe était exactement la même que lorsqu’il chassait une souris… On retrouve dans le sommeil du chat la reproduction d’événements de son activité réelle.

Et si l’on rêve que l’on meurt ?

Et bien la réponse est simple, on meurt vraiment. Pourtant nombre d’entre nous ont déjà rêvé de la mort ou de sa propre mort. Un rêve récurrent consiste à tomber d’une falaise, de recevoir un coup de feu etc… Pourtant si l’on regarde bien, l’individu se réveille toujours avant d’avoir touché le sol, avant d’expirer, pour notre exemple précédant, notre «cobaye» s’est réveillé avant que sa tête ne quitte ses épaules. Je vous parlais de rêve en tant que pulsion de mort, mais la pulsion de vie est heureusement présente pour rétablir la situation et cela se traduit par un réveil bien généralement brutal. Si sa propre mort est effective en rêve, elle l’est également dans la réalité. Et bien heureusement seulement une seule fois dans sa vie…

Le rêve comme phénomène

Ce domaine avant d’intéresser les psychanalystes, était l’apanage de «marchands de rêves», de machines à fric. En effet, un énorme commerce s’est développé autour du rêve. On ne compte plus les «proverbes», maximes et autres incorporant ce mot. On a déjà opposé rêve et cauchemard… L’un étant bon, l’autre mauvais. Le rêve a pris un autre sens et substitué au mot «désir», «aspiration» à être. «Mon rêve serait d’avoir une maison», le rêve en tant qu’objectif.

La psychanalyse a montré, que sans le savoir rêve était synonyme de «désir» non en tant que but mais en tant que pulsion… Le rêve est l’expression d’une pulsion et celle-ci ne connait pas les notions de Bien et de Mal.

L’Abbé Pierre

 

 

abbepierre.gif

 

Poésies

 iz3qikkx1.jpg

Au bord de la mer!

C’est à toi que je pense présentement.
Tu es toujours dans mes pensées.
Malgré le grondement des vagues qui
viennent se jeter contre les roches où je suis assise.
Les rayons du soleil qui réchauffe les flots à l’horizon.
La plage est vierge encore, personne n’est venu à part moi !
Je suis seule sur cette plage désertique.
Personne pour venir trahir la pureté de cet endroit
à cette époque de l’année.

Les vagues s’amusent à jouer à saute mouton.
Les yeux rivés vers le large.
La brise du vent qui s’amuse avec mes cheveux.
C’est à toi que je m’adresse aujourd’hui.

Toi le vent de la mer, porte mes mots à l’homme de mes rêves !
Dis-lui bien combien je l’aime et comment il me manque !

pour toi mon coeur d’Olivier…

deco09.gif

Caresses

Quand tes mains touchent ma peau
Dessinent des arabesques sur mon dos
Effleurent mon ventre d’un doigté céleste
Mon corps se tend pour quérir tes gestes
Quand tes paumes épousent mes seins
Leur douceur enflamme mes sens
Leur chaleur embrase mes reins
Plus rien n’a plus d’importance

Quand tes doigts taquinent mon bourgeon
Qu’ils se glissent dans mon puits intime
Tout mon être se prépare à l’abandon
De la jouissance, cet instant sublime

Quand mes mains te cherchent à leur tour
Jamais ne se lassent de courir les contours
De ton corps d’homme né pour l’amour
Pour donner le plaisir et en recevoir en retour

Dans ma quête fébrile de la volupté
Je découvre enfin ta virilité
Mes caresses s’y attardent pour mieux te brûler
Sur les plages du désir je veux t’attirer

Et puis vient le moment
Où enfin tu me prend

deco09.gif

Je cours après l’amour

Je cours après l’amour
Et je le fuis
Je cherche la lumière
En pleine nuit
Je vis pour une fille
Que je ne voie
Est l’amour éternel
En ça je crois

Je n’ai que l’illusion
D’attendre un signe
Je pleure la solitude
Et reste digne

Plus fort sera l’amour
Sans Dieu ni loi
Quand après toi je cours
Je sais pourquoi.   

deco09.gif

Le plus beau jour

Il est enfin venu
Ce jour où il est apparu
Comme un ange déchu
Au regard tout ému.
Le destin vous a donné
Ce qui n’était plus espéré.
Après tant d’années
Avoir enfin retrouvé
Cette unique vérité
De pouvoir à nouveau aimer.

Le temps vous a remis
Ce qui était écrit,
La clef de dernière chance
Cette unique récompense
Qui a su vous apporter
Un amour mérité.
Votre rencontre inattendue
Vous a pris au dépourvu.
Vos coeurs se sont emmêlés
Dès le premier regard volé.

Votre attirance réciproque
À prouver qu’a notre époque
L’amour existe encore
Et qu’il soit de plus en plus fort.

Il faut savoir patienter
Pour être récompensé.
Vous pouvez enfin y croire
Car l’amour est votre seul espoir.

On ne peut être que convaincu
Voyant cet amour absolu.
Que ce bonheur soit éternel
Que cet amour reste réel

Suivez votre destinée
Et ce pour l’éternité ……

Ce poème est pour toi « deep ».

deco09.gif

Lettre de mon homme

Je t’aime un peu, beaucoup, passionnément !J’aime quand nos yeux
se rencontrent et se sourient.

J’aime notre douce complicité
et nos éternels fous rires.

J’aime quand on se paye
des petites gâteries ou quand on fait des folies…

J’aime les petites attentions
qu’on ait l’un pour l’autre.

J’aime nos soupers en amoureux.
J’aime nos soirées à deux… le coeur paisible et heureux !

Ma douce chérie,
chaque jour de ma vie,
Je t’aime à la folie !

Pour toi qui illumines
ma vie et occupe sans
cesse mes pensées.

deco09.gif

Lumière

Tu étais dans l’ombre,
Moi, dans la peine-ombre
Magiquement de deux ombres, la lumière est née

Prends-la au creux de ton âme fanée,
Regarde-la exister,
Et de tes mains si douces,
Malgré le vent qui courrouce,
Serre-la chaque jour au creux de ta vie,
Pour en sublimer la pureté

Dans chaque douleur,
Sache y puiser sa quintessence,
Comme un breuvage salvateur,
Qui te donnerait la renaissance
Et la force d’être en paix
Puisque tu es aimé…

J’aime la nuit parce qu’elle est ton berceau,
J’aime le ciel parce qu’elle y fait voler l’oiseau
J’aime le soleil, parce qu’il est ton père
Mon Amour, tu es ma lumière…..

Une petite flamme qui t’aime

deco09.gif

Mon amour pour toi

C’est un torrent de larmes
C’est un don de moi-même
C’est aller jusqu’au bout
Trébucher dans l’extrême.
C’est souffrir en silence
C’est porter en son flanc
Les fruits de l’abondance
C’est donner le bonheur
Sans question – sans réponse…

Trouver l’indifférence quand on cherche la passion
Trouver la solitude et la désolation…
Cherchez, cherché encore, toujours auprès de toi
La miette d’un amour et l’étincelle de joie !

A toi pour toujours….

deco09.gif

Mon coeur

Mon coeur a des hauts
Mon coeur à des bas,
Ça dépend des jours…
Il souffre et jouit
Se tourne et se retourne,
Parce que rien ne doit être pareil tous les jours.

Je rêve tout bas
Je cris en silence.
Tout ce bonheur qui m’attend…
Comment ne pas y faire fit
Quand l’espoir me guide vers cet élan de vie

Je m’élance donc vers le haut
Essayer d’atteindre ce soleil
Qu’un temps j’aie eu peur de perdre
Aveuglée par le noir de mon esprit

Rien n’est encore joué…
Mais je sais déjà,
Pour l’avoir expérimenter
Qu’entrent la terre et le ciel
l’ombre et le soleil
le jour et la nuit
Moi je préfère la vie de l’esprit…

deco09.gif

Mon secret

Mon plus beau secret ….
Tu aimerais le savoir ?

Mon plus beau secret.
Je ne veux le révéler

Ou plutôt, je ne pouvais pas.
Je voulais toujours le garder

Mon secret est comme le feu.
Un feu qui brille en moi

Fais-en ce que tu veux.
Mais surtout ne l’éteins pas

Mon secret cache ce que je dis.
Car, je l’avoue, j’ai menti

Je ne pouvais pas le dire.
Ça me faisait trop souffrir

J’en assumerai les conséquences.
Mais je te fais confiance

Seulement écoute-moi.
Car mon secret, il est pour toi

Le dire, je ne voulais pas.
Mais, il me cause tant de peine

Malgré ma volonté, mon orgueil.
Malgré moi,

Mon secret, c’est que

Je T’aime a la folie.

deco09.gif

Pour toi mon amour

Tu es ma lune…mon soleil
Celui qui illumine mon coeur, sans pareil

Depuis que tu fais partie de ma vie
Tout autour de moi s`éclaircit

Finis les jours sombres…
Je sors enfin de l`ombre !

J`ai tant souhaité rencontrer un homme tel que toi
Que j`en aie presque perdu la foi

Mon amour pour toi est si grand
Qu`il n`existe pas de mot assez éloquent
Pour exprimer…
À quel point je peux t`aimer !!!

 deco09.gif

Tu sais, je t’aime

Il y a des choses que je ne t’ai jamais dites.
Je me disais, je lui dirai la prochaine fois.
Mais tout d’un coup, tu t’en vas trop vite.
Et ce soir, j’ai pas réussi à te dire quoi que ce soit.

Je voulais te demander pourquoi tu t’en vas.
Je voulais te dire que t’allais me manquer.
Je voulais te demander si tu tenais à moi.
Parce que moi je tiens à toi plus que tu ne peux imaginer.

Je crois que, il y a des choses qu’on s’est cachées.
Peut-être pour entretenir le mystère,
ou peut-être par peur de se dévoiler.
Il y a tellement de traîtres sur cette terre.

Tous les deux, on n’a jamais vraiment su
se dire les choses en face.
Un peu comme deux inconnus.

Ou peut-être parce qu’on est tous les deux aussi lâches.
Ou c’est peut-être juste parce qu’on arrivait mieux
à se comprendre avec le ton de nos voix.
Ou quand juste en se regardant dans les yeux.
On arrive savoir comment l’autre va.

Des fois, j’ai l’impression que toi tu me comprends.
Des fois, j’ai l’impression que toi tu me connais.
Je te le dis maintenant, mais normalement,
Ça fait longtemps que tu le sais.

Pourtant il y a des jours,
t’as vraiment l’air de douter
de mes sentiments et de cet amour.
Qu’entre « frères et soeurs » on pourrait se donner !

Eux tous je les adore,
et je leur dis souvent que je les aime très forts.
Toi, je crois que je te l’ai jamais dit.
Pourtant je te considère comme un de mes meilleurs amis.

Même si on se voit pas souvent.
Même si ensemble on passe pas beaucoup de temps.
J’espère que tu sais que je t’aime.
D’un amour bizarre mais d’un amour quand même !

Et même si des fois on se comprend pas.
Et même si t’es parti loin d’ici et de moi.
Même si un jour on se voit plus,
Rappelle-toi que pour moi tu resteras
Mon petit ange déchu.
Mon ange gardien à moi !

 deco09.gif

Les fleurs

Des fleurs j’aime recevoir de mon amour
Mes préférées les belles roses rouges
Juste les sentir et les regarder
Ils représentent pour moi l’homme aimé
Et mes ami(es) s’ils veulent me faire plaisir
Ce sont des fleurs des champs qu’ils vont m’offrir
J’ai une préférence pour les marguerites
Cela me rappelle quand j’étais petite
Très souvent avec mes parents
On allait se promener dans les champs
Et là beaucoup de marguerites je cueillais
Après avec fierté, à ma mère je les offrais
Oh ! quelles sont jolies qu’elle me disait
Puis elle me prenait dans ses bras et m’embrassait
J’étais tellement contente de la voir sourire
Et j’étais certaine de lui avoir fait plaisir
Les fleurs des champs représentent encore aujourd’hui
L’amour de mes parents et l’amitié de mes ami(es)
Mais les roses rouges vous l’avez deviné
Sont quand même mes préférées
Et si comme dans le moment, je n’en reçois plus
C’est que l’homme aimé, dans ma vie est disparu.

deco09.gif

L’amour au quotidien

L’amour au quotidien, c’est accepté
Le tube de dentifrice, qu’il n’a pas fermé
Le siège des toilettes, qu’il n’a pas baissé
Son télé journal qu’il ne veut pas manquer
Ses ronflements qui nous réveillent
Ses films d’horreur qui l’émerveille
Elle, ses sous-vêtements, que dans la salle de bain elle fait sécher
Ses soupers souvent ratés
Ses télés-roman à l’eau de rose qu’elle aime écouter
Ses migraines le soir avant de se coucher
Les beaux-parents qu’on doit accepter
Aller les voir et qui viennent nous visiter
Pour aller au cinéma, c’est tout un dilemme
De trouver un film qu’aux deux, il convienne
La musique, les livres, leurs goûts a tous les deux
Si on peut accepter tout ça, c’est qu’on est vraiment amoureux.

 deco09.gif

L’amour n’a pas d’âge

Celui que j’aime et avec qui je veux passer ma vie
A vingt ans de plus que moi aujourd’hui
Mes parents et mes amis
Disent que c’est un père que j’ai choisi
Un père j’en ai un je n’en veux pas deux
Lui je l’aime comme mon amoureux
Tu pourrais être sa fille qu’on me dit
Mais moi je veux une fille avec lui
Quand on aime on ne compte pas les années
S’il avait mon âge qu’est-ce que ça aurait changé
Je l’aime tel qu’il est maintenant
Même s’il a quelques cheveux blancs
Il a l’air d’un homme distingué
Et c’est ça qui m’a le plus attiré
Que les gens continuent à parler si ça leur plaît
Mais moi je ne changerai pas d’idée, ça je le sais
Quand ils nous verront heureux pendant des années
Ils verront bien qu’ils se sont trompés.

 deco09.gif

La vie continue

Il ne faut jamais rien regretter,
Car dans la vie on ne peut recommencer.
Il faut apprendre à vivre avec notre passé,
Tout en essayant un peu de l’oublier.
Car à quoi sert de pleurer ?
Sur quelque chose de terminé,
Vaut mieux essayer d’espérer à l’avenir,
Quitte encore une fois à en souffrir.
Le bonheur parfait sur la terre est dur à trouver,
Je crois même qu’il ne doit pas exister.
Alors, n’essayons pas de le chercher,
Et contentons-nous de ce que la vie veut nous donner.
Parfois on passe de très mauvais moments,
Où l’on se dit que rien ne sera plus comme avant,
Mais essayons de les surmonter,
Puisqu’on a pas le choix il faut continuer,
Au moins si on ne trouve pas le bonheur parfait,
Peut-être aurons-nous un peu moins de regret.

pour « Deep »

deco09.gif

Poésies

 s70odyxf.jpg

À deux

On s’est revu un soir de Mai
Comme si c’était la première fois qu’on se voyait
Tu as accepté mon invitation à dîner
Ne sachant pas sur quel pied danser
Parce que je t’avais fait faux bon
Bon sang que j’étais con
Et je t’ai raconté ma vie, ma souffrance, ma douleur
Tu m’as écouté pendant deux heures sans jamais mot broncher
En m’éternisant sur mon passé j’ai senti la chaleur
D’une fille fantastique qui écoutait mon coeur
En regardant tes yeux j’ai senti le mien palpiter
Comme si je pensais me griller
Tout en espérant t’illuminer
Deux mois ont passé à une vitesse insoupçonnée
Deux mois ont passé pour une envie retrouvée
De bouffer la vie comme lorsque j’étais petit
Plus les semaines se succèdent
Et plus mon coeur s’attache
Plus les jours s’enchaînent
Et plus mon envie de me battre refait surface
Sache que je suis aussi là pour toi
Parce que je sais que parfois tout seul on ne peut pas
Où qu’on aille on aie deux
Et à deux on peut traverser le feu
Tu me donnes la main
Laisse-moi t’offrir la mienne
N’attendons pas demain
Qu’à cela ne tienne
Pour toi je suis près
À attendre le temps qu’il faudra
Tu m’as redonné goût à la vie
Accorde-moi ta confiance et on avancera
Tu le sais comme moi ça n’a pas de prix
Appuie-toi sur moi pour surmonter tes difficultés
Quitte à souffrir on aura de grands moments
Tu sais qu’on gagne en avançant
Quinze jours déjà que tu es partie
C’est si long que j’ai vraiment envie
De te susurrer à l’oreille
Que tu n’as pas ta pareille
Pour me rendre heureux
Et me gratifier de moments heureux
Poète dans le coeur mais pas dans l’âme
Vois comme je me tanne
A toujours essayé de te montrer
Qu’avec l’amour on avance toujours
Et que mes mots sont si faibles
Pour te dire que je t’aime

Romain

plume02.gif

 Besoin d’amour

J’étais là, à écrire mes maux par des mots
Quand soudain, j’entendis des pleurs.
Ils venaient de qui et d’où ces sanglots,
Je me lève pour sortir de chez moi
Et chercher ce petit ange
Que je retrouvais recroquevillée,
Dans un coin de la ruelle.
Je m’approche doucement et je pense :
Elle ne me connaît pas et elle aura peur !
Mais, nos regards se sont croisés…
Mon Dieu, j’étais horrifiée
De ce que je pouvais y lire de si cruel !

Une petite phrase entrecoupée
De gémissements et de pleurs
Me dit : be – besoin d’amour m – M’dame

Je lui pris la main pour la ramener à moi
En lui disant : j’ai tout compris, ne parle pas,
Viens avec moi, je t’emmène là-bas,

Dans un monde meilleur…
Je t’offrirais beaucoup d’amour,
Je t’arroserais de tendresses, de sourires,
Une pluie d’étoiles te suivra à chacun de tes pas.

Sur ton merveilleux visage d’ange,
Nous pourrons y lire à l’infini l’amour,
Viens, je t’emmène vers ton avenir…

De BabyJane

plume02.gif

Ce matin

Ce matin, je me suis éveillé
Tu occupais toutes mes pensées
Quelle dure réalité que de devoir se lever !
À demi dévêtu, ou à moitié nu,
Je t’ai imaginée sans arrières pensés
Tu étais allongée dans une position connue
Sur ton lit avec de grands draps froissés
Mon coeur n’a fait qu’un tour,
Tu me fais tant d’effet !
Pourtant j’aimerai à jamais
Te faire l’amour chaque jour
Quand je suis avec toi
Mon joli coeur bat
J’aime être avec toi
Car mes yeux brillent pour toi

Je t’aime je t’aime
Comme personne d’autre pourra t’aimer
Le jour comme la nuit
Car je pense à toi, je t’aime

Ton coeur est gravé en moi
Je le garderai pour moi
Pour que quand je te vois
Mon coeur rempli de joie s’ouvre pour toi

Je t’aime, je t’aime énormément
J’aime être près de toi
Car je me sens bien avec toi
Oh je t’aime tellement

Prends-moi dans tes bras
Serre-moi fort contre toi
Pense à moi comme je pense à toi
Et l’avenir nous le précisera…
Mélida

 plume02.gif

Jour de pluie

C’était un vendredi
ou tu m’as souri
tu es devenu mon ami
pour toute la vie.
Jour après jour
j’espérais plus en retour
et pourtant nous ne sommes que des amis
car tu en n’as décidé ainsi.
Je t’aie attendu toutes les journées
j’ai tant espéré
quand les soirs arrivent
mon espoir par à la dérive

Je t’envoie mes couchers de soleil pour terminer tes journées
et mes brises de fraîcheur pour te reposer
Oh…que ça fait mal d’être ignoré
pourtant je continue à t’aimer

Je ferme mes yeux et je cherche ta voie
toi qui es si tendre et si beau as la fois
des larmes glissent sur mes joues
et viens mourir dans mon cou

Aujourd’hui c’est jour de pluie
tu es parti ho…toi mon amant, mon ami
me reviendras tu un jour
moi qui espère toujours.

Mon amour pour toi est très grand
plus profond que l’océan
et mon plus vif de mes désirs
serais de pouvoir te conquérir

Je suis une jeune fille
aux yeux qui brillent
et qui a perdue la raison
pour l’amour d’un garçon

Mélida

 plume02.gif

L’homme de ma vie 

Il y a bien des hommes en ce monde,
Mais il n’y en a qu’un
Qui soit fait pour moi…
Et c’est toi.
Tu représentes
Tout ce que j’aime et j’admire.
Tu es sensible, enjoué, généreux,
attentionné, fier et déterminé…
Mon chéri, tu possèdes tant de belles qualités…
Tu es le seul homme
qui soit fait pour moi.Le seul pour qui mon coeur bat

plume02.gif

Mon amour

Ton sourire doux et mystérieux
Les flammes qui brûlent dans tes yeux
Tes mains sur mes hanches
Vers toi je me penche
Je sens ton souffle dans mon cou
Sur terre il n’y a que nous
Tu me serres et me gardes sur ton coeur
On reste ainsi pendant des heures
Ta bouche sur la mienne
Sur ton île, je veux que tu m’amènes
Sur ton bateau, je veux naviguer
Ensemble les pires tempêtent, on va affronter

Hier, aujourd’hui et demain,
toujours je t’aimerai mon amour
Mélida

 plume02.gif

Pour toi

Pour toi je ferrai n’importe quoi,
car je t`aime.
Pour toi j`irais au bout du monde,
pour te retrouver.
Pour toi mon coeur c’est mit a battre.
Pour toi mes yeux s’illuminent
Pour toi mon corps frissonne.
Pour toi mes mains deviennent moites.
Pour toi j’ai toujours le sourire.
Pour toi j’ai le goût de vivre.
Pour toi je veux le mariage.
Pour toi j’abandonne ma liberté.
Pour toi, pour toi, pour toi

A quoi ça sert d’écrire tout ça,
si tout ce que je fais je le fait pour toi.
Il y a une chose que je fais pour moi,
c’est t’aimer à la folie.
Mélida

 plume02.gif

Le frisson

J’aime le frisson qui m’envahit
à chacune de tes caresses
Les battements fous de mon coeur
Quand je suis blottis contre toi
J’aime tes mots doux
qui me remplissent de désir
Tes baisers à perdre haleine
Qui pince mon ventre
Je voudrais t’attacher à moi
pour ne plus jamais te dire au revoir
J’aimerais au moins pour un moment
Claquer des doigts et me retrouver
vraiment seul avec toi
Tu habites toujours mes pensées
sans que je puisse faire autrement
tu aies gravé en moi
et sur chaque parti de mon corps

J’ai besoin de toi, sentir ta présence
près de moi
depuis le premier jour
ce sera pour toujours
Mélida

plume02.gif

La passion

C’est la différence entre une peinture et une œuvre d’art.
C’est la différence entre un acteur et une star.
C’est la différence entre une chanson et une symphonie.
C’est la différence entre l’intelligence et le génie.
C’est la différence entre sollicitude et intimité.
C’est la différence entre romance et volupté.
C’est la différence entre vivre et être vivant.
C’est vouloir que  » toujours  » dure plus longtemps.
C’est vouloir bondir du lit au petit jour.
C’est vouloir que le clair de lune brille toujours.
C’est vouloir que la nuit n’en finisse jamais.
C’est vouloir toucher la voûte étoilée.
La passion, c’est tout cela
Et c’est aussi vivre ensemble toi et moi.

Sophie

 plume02.gif

Je veux

Je veux aimer vraiment
Et être heureuse comme avant
Je veux voir la vie en couleur
Et avoir le cœur rempli de bonheur
Je veux avoir beaucoup d’argent
Pour vivre ma vie pleinement
Je veux être toujours en santé
Le médecin, ne jamais visiter
Je veux faire de beaux voyages
Pas seulement dans les nuages
Je veux quoi exactement ?
Une vie comme dans les romans
Je veux, ce mot est prononcé
Depuis de nombreuses années
Je veux surtout me contenter
De ce que la vie pourra me donner
Je veux continuer à rêver
Mais pas prendre cela pour la réalité.

Sophie

plume02.gif

 

animation41call.gif

12345...12

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...