Cela te va si bien

femmenuedrapee.jpg

Le bleu te va si bien, nue sous ton paréo,
Assorti à tes yeux, un tableau de Gréco,
On y trouve le ciel, l’océan et ses vagues
Et ces pierres saphir que tu portes en tes bagues.

Le blond te va si bien, ses mèches sur ton front
S’ébrouent à chaque fois lorsque je t’ébouriffe
Puis tu rigoles alors avec ce bel aplomb
Et tu secoues la tête en ce sceau de ta griffe.

L’accent te va si bien, cette région du nord,
Et j’aime à te narguer t’appelant ma picarde,
Il est drôle et traînant, comme gravé dans l’or,
Tu le portes en éclats qui fait que je te garde.

La rose te va bien et tu la garderas,
Qu’un jour en ton grenier, au milieu d’un vieux livre,
Tous tes petits enfants, ouvrant le cadenas
Sauront qu’un soupirant t’avait faite un peu ivre.

15 Août 2003
Charly LELLOUCHE

 


Répondre

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...