Archive pour 16 juin, 2007

Vent d’ivresse.

img2620.jpg

Un vent chaud venu de grands ouragans
Porte un sable rouge au sel d’océan
Ranime des braises qu’on oubliait
Jusqu’au fond du ventre brûle d’un trait

Incendie général de mon désir
Un vent chaud souffle sur l’envie de toi
Qui déborde et n’accepte de souffrir
Le temps importun la fièvre des doigts

Qui cherchent tes courbes à dessiner
Brûle le vide de ton absence
C’est ma langue avide de tes baisers
Une pression couleur de démence

Le vent fou flirte avec tes cheveux fins
Soulève ta robe et sur tes cuisses
Comme soudard véritable aigrefin
Piège l’odeur où ses airs frémissent

En tornades imbibées d’ivresse
Des secrètes effluves de femme
Puisées au contact de tes fesses
Au parfum de toi vient perdre l’âme

Vent zéphyr des violentes tempêtes
Sans pudeur fouille les corps dans la rue
Traverse les peaux et prend les têtes
Des amoureux qui se retrouvent nus

Voyage planétaire sur terre
Dans les interstices de nos amours
D’un vent grains de sable lumière
Fièvres des ruts félins des plus beaux jours.
Jean-Marc BUTTIN

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...