Archive pour 24 juillet, 2007

Coffre à bijoux.

femme2.gif

J’ai forgé de mes doigts cet écrin à bijoux,
J’y dépose un à un mes diamants d’écriture,
Tel le Petit Poucet, ils seront ces cailloux
Que tu suivras un soir après notre rupture.

 Tu pourras déchiffrer mes ultimes secrets,
Bien sûr il te faudra y parcourir mes lignes,
Mais tu me connais bien, tu trouveras les clefs,
Et, pour t’aider un peu, j’y laisserai des signes.

Prends garde seulement que ne brûle à ton feu
Le fil tellement fin au coeur du labyrinthe,
Alors tu t’y perdais et seule, peu à peu,
Tu désespèrerais, qui entendra ta plainte ?

J’ai dessiné au sol, en fresque tes portraits,
Car, si jamais le temps effaçait ton passage,
Je garderais ainsi l’esquisse de tes traits
Dans ce coffre à bijoux qui est mon paysage.

11 Août 2006

Charly Lellouche.

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...