Archive pour 5 septembre, 2007

Vague de vent.

37jpqxmb.jpg

Plus vives que la course du vent sur l’herbe
Comme un jet de lumière entre deux planètes
Mes pensées se construisent de ton image
Dans les creux du souvenir du vague à l’âme.

Mon temps s’est arrêté aux tendres minutes
Des caresses promises pour éternité
Et rien plus jamais ne saura le remonter
Au retour bonheur que le désir chahute.

Il y a toi et le fond du manque absolu
Comme un rêve imaginé de ses stigmates
Au bord des doutes et des absences voulues
Mon coeur bat le rythme sec d’un automate.

Les herbes se couchent sous le souffle du vent
Qui rit du bon tour qu’il joue au paysage
Je regarde les ondes courir en rêvant
Et dessine encore et encore ton visage.
Jean-Marc BUTTIN

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...