Méditations.

On aime d’abord par hasard,
par jeu, par curiosité,
pour avoir dans un regard
lu des possibilités.

Et puis comme au fond soi-même
on s’aime beaucoup,
si quelqu’un vous aime, on l’aime
par conformité de goût.

On se rend grâce, on s’invite
à partager ses moindres maux.
On prend l’habitude, vite,
d’échanger de petits mots.

Quand on a longtemps dit les mêmes,
on les redit sans y penser.
Et alors, mon Dieu, l’on aime
parce qu’on a commencé.

Paul GERALDY.

 


2 commentaires

  1. nterr25 dit :

    Je suis heureux de découvrir ce très beau blog.
    Je reviendrai aérer mon cerveau dans cette espace agréable.
    A bientôt et bravo.

    Dernière publication sur My Brain Write : Les métiers du bois...

  2. call dit :

    merci pour ce commentaire cela me fait plaisir.
    a bientot je l espere

Répondre

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...