Archive pour 1 mars, 2008

Poésie passion…

… des poèmes d’amour

Poésie qui se lève ! Poète qui la suit !

Poème du jour te souhaite le bonjour
D’un amour rayonnant pour toujours !

Poème charmeur réveille mon coeur
Envie de caresses et de douces paresses !

Poème d’amour écrit des petits mots doux
Sur feuille de velours rien que pour vous !

Poésie fureur de ton corps si flatteur
Réveille passion mes plus folles tentations !

Poésie du coeur calme point mes ardeurs
Et me jette sur toi d’une folle fureur !

Poésie déception te donne encore raison
Et me chante sans fin le même refrain !

Poésie du coeur me porte malheur
Et mes rimes mes vers qui dépriment !

Poésie rancoeur te quitte mon coeur
d’une mine pâleur d’une pâle blancheur !

Poésie plaisir le plus mâle du désir
Fuir pour écrire et de toi en finir !

Poème du poète plus rien ne l’arrête
Ses vers en couleur lui portent bonheur !

Poète lassé dans la nuit étoilée
Pose sa plume sur sa feuille dorée !

Et va se coucher !

Maxalexis

 

Poèmes à ses parents…

Pour sa maman…

M A M A N
« M » pour les millions de choses qu’elle m’a données
« O » pour simplement dire qu’elle vieillit
« T » pour les larmes qu’elle a versées pour me sauver
« H » pour un coeur fait d’or le plus pur
« E » pour ses yeux, qui brillent de la lumière de l’amour
« R » pour « avoir raison », et elle l’aura toujours

Mettez les ensemble, ils forment le mot
« MAMAN »
Un mot qui représente le monde pour moi

Pour sa maman et son papa (de la part d’un enfant)…

Mamans

Qui vous embrasse après l’école?
Maman!
Qui ne vous oublie jamais?
Maman!
Qui vous aime le plus?
Maman!
Personne ne peut vivre sans une maman!

Papas

Qui fait les meilleures crêpes?
Papa!
Qui vous emmène dans sa vieille maison?
Papa!
Qui vous aime le plus?
Papa!
Personne ne peut vivre sans un papa!

A sa maman ou son papa, de la part de soi et de son frère ou de sa soeur…

Tu as séché beaucoup de larmes,
Tu as même apaisé beaucoup de peurs,
Tu as embrassé toutes sortes d’endroits,
Tu as même d’une manière ou d’une autre soigné des coeurs brisés
Tu as donné ton amour sans réfléchir,
Tu nous a sermonnés quand tu as compris nos erreurs,
Mais tu as donné aussi d’immenses étreintes sans raison du tout,
Tu nous as tenus fermement à chaque fois qu’une larme coulait
Tu nous a donné le courage de marcher seuls,
Tu nous a donné l’amour d’une vraie maison.
Tu as enduré beaucoup de choses juste pour nous,
Ton amour était vrai, feindre tant d’amour serait difficile.
Tu es vraiment un cadeau du bon Dieu,
Seulement Lui a pu te faire avec tant d’amour.

De la part d’une femme à sa maman…

Merci
Pour m’avoir montré comment être forte, quand je voulais abandonner
Merci
Pour m’avoir montré comment écouter, quand tout ce je voulais, c’était crier
Merci
Pour m’avoir montré le bon chemin, quand je ne le voyais pas
Merci
Pour m’avoir montré comment donner, quand tout ce que je voulais, c’était recevoir
Merci
Pour m’avoir montré comment croire en moi, même quand personne ne le faisait
Merci
Pour m’avoir montré comment être une bonne mère, car sans toi à mes côtés, à me guider, à donner, je ne connaîtrais aucune de ces choses
Ces deux mots
Ne peuvent pas être achetés ou placés dans un boîte avec un noeud au dessus
Ces deux mots
Peuvent être simplement exprimés
Merci
Pour ton amour, ta tendresse, ta compréhension, ton amitié, mais surtout, merci d’être ma mère.
Je t’aime!

Apparition.

ange32.jpg

La lune s’attristait. Des séraphins en pleurs
Rêvant, l’archet aux doigts, dans le calme des fleurs
Vaporeuses, tiraient de mourantes violes
De blancs sanglots glissant sur l’azur des corolles.
- C’était le jour béni de ton premier baiser.
Ma songerie aimant à me martyriser
S’enivrait savamment du parfum de tristesse
Que même sans regret et sans déboire laisse
La cueillaison d’un Rêve au coeur qui l’a cueilli.
J’errais donc, l’oeil rivé sur le pavé vieilli
Quand avec du soleil aux cheveux, dans la rue
Et dans le soir, tu m’es en riant apparue
Et j’ai cru voir la fée au chapeau de clarté
Qui jadis sur mes beaux sommeils d’enfant gâté
Passait, laissant toujours de ses mains mal fermées
Neiger de blancs bouquets d’étoiles parfumées.


Stéphane Mallarmé

L’amitié by call.

Dernièrement, je me suis aperçue que les visiteurs de « La Rose Rouge » postaient régulièrement des commentaires dans les citations d’amitié.

Certains expliquaient en résumé pourquoi il ne croyaient plus en l’amitié, d’autres par contre disaient à quel point c’était vraie d’avoir une amitié sincère.

 En relisant bien vos com’ , ainsi que les citations d amitié,

je me suis rendue compte à quel point cela était rare et précieux de trouver un(e) ami(e), un(e) vrai sur qui on peut compter.

Non pas dans les moments difficiles ou dans les bons, mais à chaques instants pour un rien finalement!

Pour moi l’amitié :

 C’ est passé du bon temps en compagnie d’une personne que l’on apprécie totalement.

C’ est raconter des histoires qui ne resteront qu’ entre nous…

C’est boire du café toute la soirée et rire, rire, rire sans avoir besoin de ce saoûler la gueule pour être dans l’ambiance!

C’ est faire un concours de grimaces au resto juste pour le fun.

C’ est se parler jusqu’à 4h du mat’ au téléphone en se racontant les mêmes choses que la veille, tout en sachant qu’on bosse à 8h!

C’ est écouter et savoir être écouter.

 C’est rester côte à côte sans rien dire pendant un bon moment sans pour autant avoir l’ impression que 20 ans ce sont écoulés.

Pour moi c’ est ça avoir de vrais amis donner un peu à l’ autre sans toujours penser à soi-même.

Pour ceux qui n’ont pas encore trouver l’ amitié, ils sauront la reconnaître quand elle arrivera, c est juste une question de feeling…

Call

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...