Archives pour la catégorie Paroles de chansons

Julie Zenatti

73829.jpg

Princesse (Tango)

Je suis une princesse {x3}

Une robe assassine
Des talons trop grands
Sur ma bouche dessine
Tous mes désirs en brillant

Un parfum me vole
Mon autre, troublant
Cette envie qui me colle
A la folie comme un gant

Même après minuit
En terre inconnue
Danse et je te suis
Comme si j’étais perdue

Loin de ces royaumes
Et ces contes de fée
Toutes mes pages déchirées

Moi je suis une princesse
La reine de ma rue
Oui je suis une princesse
Ennemie du temps perdu
Une femme à la recherche
A la recherche d’un aimant
Pour ma peau
Pour danser mille et un tangos

Ma robe assassine
Déchirée, se froisse
Sur ma bouche amère
Je voudrais que tu m’embrasses
Nos jambes se croisent
Mon cœur est touché
Nos corps s’apprivoisent
La raison est en danger

Je suis une princesse
Royaume inconnu
Oui je le confesse
C’est un malentendu
Même si la vie blesse
Tous les contes de fées
Laisse-moi t’emmener

Moi, je suis une princesse
La reine de ma rue
Moi, je suis une princesse
Ennemie du temps perdu
Une femme à la recherche
A la recherche d’un aimant
Pour ma peau
Pour danser mille et un tangos

Je mets mon cœur à nu

Moi, je suis une princesse
La reine de ma rue
Oui je suis une princesse
Ennemie du temps perdu
Une femme à la recherche
A la recherche d’un aimant
Pour ma peau
Pour danser mille et un tangos
Pour danser mille et un tangos

Je voudrais que tu me consoles

Je voudrais que tu me consoles
Que tu me prennes dans tes bras
Tu le faisais comme personne
En trouvant les mots chaque fois
Je voudrais que tu me consoles
Afin que je ne sombre pas
Que tu me parles un peu des hommes
Pour m’expliquer je n’ai que toi
Il suffirait que tu m’apprennes
Comment ne plus aimer
Apprendre enfin à me passer de toi
Que je comprenne
Puisqu’il faut oublier
Savoir pourquoi j’ai tant besoin de toi
Je voudrais que tu me consoles
De celui qui m’a fait si mal
Ou de celui qui m’abandonne
M’aider à trouver ça banal
Il faudrait que tu me pardonnes
D’oublier celui que j’ai aimé
De l’ami de l’amant ou de l’homme
Garder celui que j’ai pleuré
Il suffirait que tu m’apprennes
Comment ne plus aimer
Apprendre enfin à me passer de toi
Que je comprenne
Puisqu’il faut oublier

Savoir pourquoi j’ai tant besoin de toi

La vie fait ce qu’elle veut

Pour te dire les mots que tu espères
Ces mots de velours qui vont te plaire
Pour devenir celle que tu attends
J’ai mis du temps, j’ai mis du temps
Pour revoir le monde un peu plus beau
Prendre chaque jour comme un cadeau
Pour trouver l’envie tout comme avant
J’ai mis du temps, j’ai mis du temps

{Refrain:}
Et la vie fait tout ce qu’elle veut
Le pire, le mieux, le pire et le mieux
Oui la vie fait tout ce qu’elle veut
Le gris, le bleu, le gris et le bleu

Pour me dire que le mal est passé
Que les douleurs d’hier sont oubliées
Pour te donner ce que j’ai de plus grand
J’ai mis du temps, j’ai mis du temps
 {au Refrain}
Sauve-moi de mon hiver
Donne-moi un coeur plus grand qu’avant
Un coeur plus grand qu’avant

La vie fait tout ce qu’elle veut,
Tout ce qu’elle veut
{ad lib}

 

Si je m’en sors  

Je suis le fruit d’une blessure
Le souffle d’un trop long combat
Dans le silence et sans injure
J’ai grandi dans des draps de soie

Je suis née sans éclaboussure
Regardez-moi, rien ne se voit
Je n’en serai jamais trop sure
De vous a moi je ne sais pas

{Refrain:}

Mais si je m’en sors
Sans bleu au corps
Etre normale pour etre bien
Effacer quelques lignes de ma main
Et si je m’en sors
Je veux encore sentir la chaleur
De ce beau matin, ensemble, alliés
Contre un drôle de destin

Je ne connais pas le plus dur
Je n’ai pas vraiment de blessures
Sans vous je n’existerais pas
Sans vous je ne me connais pas

De cette histoire ce qui me touche
C’est qu’il n’y a rien à regretter
Quelques silences au fond de moi
Y a des silences et c’est comme ca

{au Refrain}

Et si je m’en sors
Un peu plus forte
Etre normale pour être bien
Effacer quelques lignes de ma main
Mais si je m’en sors
Je veux encore sentir la chaleur
De ce beau matin, ensemble, alliés
Contre un drôle de destin
Drôle de destin

Et si je m’en sors, sans bleu au corps

Toutes les douleurs

Un jour j’ai vu voler un ange
Ce danseur s’appelait Nouriev
Parce qu’il y des hommes qui changent
Une simple vie en rêve
Que ce monde est beau
Quand on suit son cœur
Que ce monde est grand
Il vaut tous les pleurs
Toutes les douleurs

Je cherche partout cet amour
Et je ne trouve qu’une évidence
Je donne ma vie chaque jour
Pour chanter l’existence

Que ce monde est beau
Quand on suit son cœur
Que ce monde est grand
Il vaut tous les pleurs
Toutes les douleurs

Soudain, l’homme qui s’élance
Dit ce qu’on a jamais osé dire
La douleur dans le silence
Et les mots secrets de nos désirs

Que ce monde est beau
Quand on suit son cœur
Que ce monde est grand
Il vaut tous les pleurs
Toutes les douleurs

Dans les yeux d’un autre

Sous le maquillage que dessine l’amour, est ce que j’aurai le courage de plaire encore un seul jour.
Si ce n’était pas lui, tout ces mots qu’ont a bu, est ce qu’on me dirait oui ou l’ivresse a-t-elle disparue ?
Est ce qu’on pourrait encore parler de mon sourire et faire de mon corps le premier de ses désires ?
Ce peut-il que l’on m’aime, qu’on pardonne mes fautes est ce que je serai la même dans les yeux d’un autres…
Je ne pense pas à mal, quand mes doutes s’exposent, un sentiment normal quand on est une femme je suppose.
Si jamais je le perd parce qu’on se mord parfois. Est-ce que je pourrais plaire ? Est ce que je pourrais dites moi ?
Est ce qu’on pourrait encore parler de mon sourire et faire de mon corps le premier de ses désires ?
Ce peut-il que l’on m’aime, qu’on pardonne mes fautes est ce que je serai la même dans les yeux d’un autres…

Est-ce qu’on pourrait me suivre pour un regard dans la rue ? Me dire que l’on veux vivre avec moi l’inconnu ?
Qu’on me dise que l’on m’aime, que l’on pardonne mes fautes …
Est-ce que je serai la même dans les yeux d’un autre ?
Ce peut-il que l’on m’aime, qu’on pardonne mes fautes …
Est-ce que je serai la même dans les yeux d’un autre ?

 

Marc Lavoine.

 

 

7260.jpg

 Marc Lavoine

Album: L’heure D’eté

Paroles de J’espère

Je fais des e-mails à tout allure
Tu me réponds « à toute à l’heure »
Tu mets du rouge sur ta figure
Je mets du baume sur mon cœur

J’espère, j’espère, j’espère oh oui, j’espère
C’est mon caractère mmmmm
J’espère.

Comme disait Yoko Ono
Je vais essayer de retrouver ce mot
D’elle la seule chose qu’on partage en frères, en frères,

J’espère, j’espère, j’espère oh oui, j’espère
C’est mon caractère mmmmm
J’espère.

On a envie de faire l’amour
Mais les amours sont diluviennes
Parsemées par le temps qui court
Il n’y a pas d’amours qui tiennent

J’espère, j’espère, j’espère oh oui, j’espère
C’est mon caractère mmmmm
J’espère.

Comme disait Yoko Ono
Je vais essayer de retrouver ce mot
They are the only things we share, en frère,

J’espère, j’espère, j’espère oh oui, j’espère
C’est mon caractère mmmmm
J’espère.

Les étoiles qui fuient font la mesure
Des espèces qui disparaissent

J’espère, j’espère, j’espère oh oui, j’espère
C’est mon caractère mmmmm
J’espère.
 

Paroles de Tous Les Jours

Parce que je veux vivre,
Tout c’ que j’ai à vivre,
Parce que je veux voir,
Toutes les choses, les choses à voir,
Parce que je veux dire,
Tout c’ que j’ai à dire,
Parce que mon coeur bat,
Et presque malgré moi,
On fait tous de même,
On se dit « je t’aime »,

REFRAIN :
Tous les jours, toutes les nuits,
Tous les jours avoir envie,
Tous les jours être à l’amour comme à la vie,
Tous les jours venir au monde, tous les jours à chaque seconde,
Tous les jours donner le jour à la vie, donner le jour à la vie,

Parce que je veux être avant de disparaître,
Parce que le temps passe faut regarder les choses en face,
Nos plus belles années ne font que passer,
Parce qu’on est sur terre, parce qu’on espère,
On fait tous de même, on se dit »je t’aime »,

REFRAIN :
Tous les jours, toutes les nuits,
Tous les jours avoir envie,
Tous les jours être à l’amour comme à la vie,
Tous les jours venir au monde, tous les jours à chaque seconde,
Tous les jours donner le jour à la vie, donner le jour à la vie,

Parce que dans tes yeux je suis qui je veux,
Parce que je veux rire, tu vois c’que j’veux dire,
Parce quej’aime l’amour avec toi tous les jours,
Parce que c’est écrit, parce qu’on est ici,

REFRAIN :
Tous les jours, toutes les nuits,
Tous les jours avoir envie,
Tous les jours être à l’amour comme à la vie,
Tous les jours venir au monde, tous les jours à chaque seconde,
Tous les jours donner le jour à la vie, donner le jour à la vie

Paroles de Toi Mon Amour

Toi mon amour, toi qui a le cœur lourd mon amour
Est-ce que tu m’aimes toujours, pour toujours
Moi je suis fait pour toi mon amour
Je ne pense que ça tous les jours
Moi qui ne crois plus guère à l’amour
Sur un signe seulement de toi
Je vole en éclat a a a
Avant toi j’ignorais tout ça
Et tu n’en savais pas plus que moi

A nos amours
Avec ma pomme et ta cueille d’amour
Même si c’est pas tout rose tous les jours
Mon cœur se bat pour toi mon amour
Mon corps en a envie tous les jours
Moi qui ne croit plus guère à l’amour

Sur un signe seulement de toi
Je vole en éclat
Avant toi j’ignorais tout ça
Et tu n’en savais pas plus que moi

Paroles de Tu M’as Renversé

Elle est si jolie, quand elle me touche,
Un midnight express me traverse.

Parfait le parfum, pas donner la bouche.
Un Midnight Express me traverse.

On ne l’enlèvera pas de l’idée,
Elle est la seule idée que j’ai…

Elle tient debout, depuis que tu l’as renversée.
Ma vie, je commence à l’aimer.

Je tiens debout, depuis que tu m’as renversé.
Debout, depuis que tu m’as renversé.

Elle est jolie même à l’envers.
Une Lune de Miel améliorée.

Elle était le printemps l’automne, même de travers.
Une Lune de Miel aromatisée.

On ne l’enlèvera pas de l’idée.
Elle est plus belle idée que j’ai.

Elle tient debout, depuis que tu l’as renversée,
Ma vie, je commence à l’aimer.

Je tiens debout, depuis que tu m’as renversé.
Debout, depuis que tu m’as renversé.

Quand je la vois de loin, je doute qu’elle soit à moi,
Mais c’est pourtant vers moi qu’elle vient.

Elle tient debout, depuis que tu l’as renversée,
Ma vie, je commence à l’aimer

Je tiens debout, depuis que tu m’as renversé.
Debout, depuis que tu m’as renversé.

Debout, depuis que tu m’as renversé.

Paroles de J’ai Oublié De Te Dire

J’ai oublié de te dire
Deux ou trois choses anodines, voila,
Les petites choses que l’on voit à peine
Les mots qui passaient par là
Quand toi tu passais par moi
j’ai oublié de te dire
ou bien n’ai-je pas eu le courage
Souvent troublé par ta beauté
Des mots timides éblouis
Quand tu dormais près de moi
J’y ai pensé dans l’escalier, tout en bas
j’y ai pensé mais je t’embrassais
j’y ai pensé dans un avion qui s’envole
j’y ai pensé même quand je n’y pensais pas.
J’ai oublié de te dire
deux ou trois choses ordinaires, voila
les jours de manquer d’air
les mots tous blancs des hivers
et la trace de nos pas
J’y ai pensé dans l’escalier tout en bas
j’y ai pensé mais, je t’embrassais
j’y ai pensé dans un avion qui s’en va
j’y ai pensé même quand je n’y pensais pas
j’ai oublié de te dire
les petits mots de tous les jours
j’ai oublié mon amour
de te dire je t’aime encore encore une fois

Chrono Crusade.

1web.jpg

« Vers le bonheur ».

Nous partons vers cet infini, suis-moi
Envolons-nous
Unissons nos coeurs dans l’harmonie

La volonte se lit dans le regard
Et dans le sourire
De ceux qui veulent vraiment croire

Aux illusions,
Laissant leurs ailes dans le passage
Voler
Sans delaisser le courage

Le miracle qui nous eblouit
C’est le plaisir
C’est l’aventure qui nous attire

Nous partons vers cet infini, suis-moi
Envolons-nous
Unissons nos coeurs dans l’harmonie

C’est le temps qui s’en va
Comme le vent,
Qui me blesse,
Mais il se pose en revant

Il sera, grace a toi,
Vivant comme le grand amour.

e11b.jpg

La solitude.

La solitude,

emporte ma tendresse

et même si ça me blesse,

même si je doute encore.

L’incertitude,

tout doucement s’éffacera,

dès que nous ouvrirons les bras.

Je m’approche de toi en rêvant,

comme un géant.

Cet amour ,

va nous rendre fou

et tu sais ,

que l’émotion,

et tout les mots

sont plus fort que tout.

Cet amour,

m’as pris sous son aile,

je le vois

comme un soleil,

illuminant la vie qui m’appelle.

je n’ai plus peur de dire adieu

la solitude

e11b.jpg

call

 

Une rose rouge, Francis Lemarque.

rouge03.gif

Une rose rouge

 Une rose rouge rouge rouge rouge de printemps
Sur un blanc corsage sage sage sage de vingt ans
Vient de fleurir le long d’un champ de blé
Ce n’est qu’une enfant que l’amour fait rêver
Sur la route blanche blanche blanche blanche ensoleillée
Un nuage danse danse danse danse au vent léger
C’est une troupe qui s’avance au pas
Vers le vieux village que l’on voit là-bas
C’est l’été, le ciel bleu est en fête
Et les cœurs sont légers légers sous le soleil
C’est l’été qui fait perdre la tête
Car aujourd’hui l’amour l’amour est en éveil

Une rose rouge rouge rouge rouge s’est donnée
Et le blanc corsage sage sage sage a frissonné
Près du garçon qui ce beau soir d’été
Osa le premier sourire à sa beauté
Sous la lune blanche blanche blanche blanche un baiser
Le temps d’une danse danse danse danse fut osé
On lisait dans les yeux des autres gars
Le regret de ne pas être celui-là
C’est l’été et dans le ciel en fête
La nuit a fait briller ses feux follets
C’est l’été qui fait perdre la tête
Car aujourd’hui l’amour l’amour s’est éveillé

Une rose rouge rouge rouge rouge s’est fanée
Et le blanc corsage sage sage sage abandonné
Est resté seul au bord du champ de blé
Ce n’est qu’une enfant que l’amour fait pleurer
Sur la route blanche blanche blanche blanche et désolée
Un nuage danse danse danse danse au vent léger
C’est une troupe qui s’en va déjà
Quittant le village que l’on voit là-bas
C’est l’été qui laisse solitaire
Un pauvre cœur blessé blessé pensant tout bas
Qu’un été, un beau jour de lumière
Peut-être que l’amour l’amour lui reviendra

Francis Lemarque

  rouge03.gif

Jeane Manson

photo21.jpg

Avant de nous dire adieu

Faisons l’amour avant de nous dire adieu
Avant de nous dire adieu
Faisons l’amour puisque c’est fini nous deux
Puisque c’est fini nous deux
Faisons l’amour comme si c’était la première fois
Encore une fois toi et moi puisque l’amour s’en va

Faisons l’amour avant de nous dire adieu
Avant de nous dire adieu
Faisons l’amour puisque c’est fini nous deux
Puisque c’est fini nous deux
Faisons l’amour comme si c’était la première fois
Encore une fois toi et moi puisque l’amour s’en va

Je peux tout te pardonner
Et faire semblant d’oublier
Je veux bien fermer les yeux
Et faire tout ce que tu veux
Je veux bien te partager
Et ne veux te supplier
Mais reste encore

Je me ferai si petite
Que tu ne me verras pas
Et je me ferai si tendre
Que demain tu m’aimeras
Je serai toute d’amour
Et je serai toute à toi
Mais reste encore

Faisons l’amour avant de nous dire adieu
Faisons l’amour puisque c’est fini nous deux
Faisons l’amour comme si c’était la première fois
Encore une fois toi et moi puisque l’amour s’en va

Faisons l’amour avant de nous dire adieu
Avant de nous dire adieu
Faisons l’amour puisque c’est fini nous deux
Puisque c’est fini nous deux
Faisons l’amour comme si c’était la première fois
Encore une fois toi et moi puisque l’amour s’en va

Adieu

La chapelle de Harlem

Dans la chapelle de Harlem
Jimmy est blanc, Jessy est noire
Ils se sont dit oui plein d’espoir
Ils sont venus se marier
Dans la chapelle de Harlem
Toutes les cloches ont sonné
C’est le miracle de l’année
La chorale leur a chanté :
{Refrain: x2}
Alleluia, alleluia, l’amour,
Alleluia et qu’ils s’aiment toujours
Car l’amour n’a pas de couleur
Et jamais de frontière dans ses cœurs

Dans la chapelle de Harlem
Les parents ne sont pas venus
Alors tous les gens de la rue
Sont entrés pour prier Jésus
Dans la chapelle de Harlem
Les copains d’université
Etaient venus du New Jersey
Et la chorale leur a chanté :
{au Refrain, x1}

Alleluia, alleluia, l’amour,
Alleluia et qu’ils s’aiment toujours
Car l’amour n’a pas de couleur
Pour tous ceux qui s’aiment
L’amour est le même
L’amour n’a pas de couleur

Vis ta vie

Vis ta vie
Ne dis plus jamais que tu m’aime
Vis ta vie
Et laisse moi vivre la mienne
N’attend pas que guerre s’impose
N’attend pas que la haine explose

C’est la vie, on passe à autre chose
Et sans bruit, la vie se métamorphose
On restera toujours des amis
Comme si le temps n’avait rien détruit

Mais je cacherais les larmes de mes yeux
Je garderais le meilleur de nous deux
Le souvenir de la chaleur de tes bras
Le souffle de tes mots
Même la douceur de tes mains sur moi
J’emporterais la douce folie de nos jeux d’enfants
une photo de toi que j’ai aimer tant
Le souvenir de la chaleur de tes bras
Le souffle de tes mots
Même la douceur de tes mains sur moi

Sur, ma vie, je jure de ne plus jamais être
Dans ton lit, d’ou tu m’appellera peut-être
J’irais souffrir ce que je pleure
J’irais mourir d’amour ailleurs

Mais je cacherai les larmes de mes yeux
Je garderais le meilleur de nous deux
Le souvenir da la chaleur de tes bras
Le souffle de tes mots
Même la douceur de tes mains sur mains
J’emporterais la douce folie de nos jeux d’enfants
Une photo de toi que j’ai aimer tant
Le souvenir de la chaleur de tes bras
Le souffle de tes mots
Même la douceur de tes mains sur moi

Vis ta vie
Ne dis plus jamais que tu m’aime
Vis ta vie
Ne dis plus jamais que tu m’aime
Vis ta vie


123

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...