Résultats de la recherche

Poème de l’amour.

LXI Je crois à l’âme, si c’est elle Qui me donne cette vigueur De me rapprocher de ton cœur Quand tu parais sombre et rebelle ! Je crois à l’âme, si vraiment C’est d’elle que je tiens l’audace De t’avoir scruté face à face Dans les divins commencements! — Mais, ô Nature impérieuse, Instinct qui ne […]

Poème de l’amour.

XLVI Ce n’est peut-étre pas le tribut que réclame Un cœur profond et délicat, Cet amour allongé qui vient comme une lame Frapper la rive avec fracas. Ne pouvant pas comprendre et juger ce qu’on aime, On ne fait que doubler son cœur ; On est comme on voudrait que l’on fût pour soi-même; Mais l’abondance […]

Poème de l’amour.

XLI Je bénis le sommeil, lui seul peut déformer Par sa ténèbre étroite, habile et travailleuse, Les traits de ton image où mon âme amoureuse, Sachant tous tes défauts, ne voit rien à blâmer! Je m’endors agitée, et, pareille aux voyages, Débordante d’espoirs, d’attente, de projets; Et puis, à mon réveil, engourdie encor, j’ai La […]

Poème de l’amour.

XXXI L’esprit conquérant souhaitait Une foule, et non un visage, Mais sa force qui s’ébattait Connaît le dolent amarrage. Une rose, au centre du jour, S’enveloppe de l’atmosphère; Flèche invisible de l’amour Une brise vient la défaire, Et sous ce vent soudain et bref On voit choir ses brillants pétales… — Je ne te fais […]

Poème de l’amour.

XXVI Matin, j’ai tout aimé, et j’ai tout trop aimé; À l’heure où les humains vous demandent la force Pour aborder la vie accommodante ou torse, Rendez mon cœur pesant, calme et demi-fermé. Les humains au réveil ont besoin qu’on les hèle, Mais mon esprit aigu n’a connu que l’excès; Je serais tel qu’eux tous, […]

1234

 

Les terres arides de l'isol... |
L'anatra littéraire |
Les amis d'Athéna |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CONCOURS LITTERAIRES 17
| Dans l'ombre des étoiles
| Solédane dans ses rêves et ...